Expelliarmus
Vous entrez dans un monde impensable, un jeu à échelle planétaire...

Et si Voldemort n'était pas à la tête de la révolution en cours ? Et si quelqu'un, l'Inconnu, le manipulait aisément pour parvenir à ses fins ? Pour les élèves de Poudlard, la rentrée sera synonyme de changement... Entrez maintenant dans cette aventure palpitante, mais dangereuse… Qui sait si ce ne sera pas VOUS qui changerez l’histoire de l’Angleterre ?

Si vous souhaitez nous rejoindre dans cette aventure, n'hésitez pas à vous inscrire et à prendre connaissance des postes vacants, certains d'entre eux pourraient vous intéresser et jouer un rôle important Wink Bref, sur ce, bonne visite !

By Mione

Expelliarmus

Une école de magie pas comme les autres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 1:41

Kyara Laurenz








Votre personnage:

Nom : Laurenz
Prénom : Kyara
Âge : 15 ans !
Année : 5ème

Caractère :



    Un mot pour représenter Kyara ? Etrange. La comprendre relève de l’impossible. Tout d’abord parce que la jeune fille a une sorte de problème psychologique. Les médecins appellent ça un traumatisme infantile. Je n’en dis pas plus, vous saurez tout en lisant son histoire. Pour faire simple, la jeune fille a peur d’approcher qui que se soit car elle est certaine de porter malheur. Selon elle, sa simple présence est comme une tâche sombre sur une joyeuse toile colorée. Dès qu’une personne lui adresse la parole, elle fait tout pour s’échapper, pensant ainsi éviter l’arrivée d’un quelconque malheur dans la vie de la personne qui l’approche. La jeune fille parle rarement. Elle ne lèvera jamais la main en cours pour donner une réponse. Oui, Kyara est très timide. Et puis, elle ne risque pas de se faire interroger par le professeur puisque même lui ne la remarque pas toujours. Une fois, alors qu’elle était en troisième année, elle avait été absente une semaine à cause d’une vilaine grippe. Le professeur McGonagall ne s’était rendue compte de son absence que lorsqu’elle avait du remplir sa fiche de notes du trimestre et avait vu ainsi que Kyara avait manqué un devoir.

    La jeune fille vit assez bien cette situation. En faite, elle en a l’habitude. Même chez elle, elle est seule alors pourquoi cela la dérangerait-il ? Surtout que c’était mieux ainsi. Pour tout le monde. Kyara a vraiment peur d’être détester. Elle choisit donc d’être ignorée. De cette façon, personne ne l’approche, personne ne la juge et personne ne la déteste. Puisqu’elle n’est même pas considérée de toute façon. Et puis, la jeune fille pensait souvent que si on tient à la vie, il vaut mieux l’éviter. Elle n’est pas violente ou quoi que se soit. Non, elle est seulement trop souvent comparée à un aimant à problème. Cela lui a été tellement répété dans son enfance qu’elle a finit par y croire. Kyara fuit donc toutes les personnes tentant de la connaître. Elle invente des excuses et part à la première occasion. Seulement, la blonde ne sait pas du tout mentir. Elle rougit et bégaie révélant ainsi son mensonge involontairement. Cela l’agace énormément d’être si transparente. On peut dire que la miss ne s’apprécie pas vraiment. Voir du tout. Après tout, qu’y-a-t-il de bon chez elle ? D’après sa famille, rien. Et Kyara a beau chercher, elle ne trouve rien non plus. Mais si elle fouillait un peu plus, elle verrait qu’elle a beaucoup de qualités.

    A commencer par sa gentillesse. Peut-être même est-elle trop gentille, presque naïve. Elle a beaucoup de difficulté à voir le mal. Elle fait trop vite confiance et n’imagine pas quelqu’un capable de trahir, mentir ou blesser. Un peu trop innocente même. Plus qu’elle ne veut le croire puisqu’au moindre évènement, elle se croit coupable. Kyara est malgré tout intelligente. Elle travaille avec sérieux et obtient de très bonnes notes. Lorsqu’une personne parvient à s’incruster dans son cercle très fermés d’amis, elle découvre une notre facette de la personnalité de la miss. Kyara est loyale. Elle ne trahira jamais ses amis et même, cela va surprendre, ses ennemis. Impossible selon elle de faire le mal volontairement, elle ne rend jamais les coups. La jeune fille est habituée à encaisser. Elle est cependant bien plus sensible que ce qu’elle veut montrer. Lorsque quelqu’un s’attaque à elle, elle fait comme si de rien n’était et tente, comme à son habitude, de fuir. Une fois seule par contre, Kyara se lâche. Mais les larmes ne couleront que si elle est certaine d’être seule. Elle ne se trouve pas suffisamment importante pour recevoir la pitié de qui que se soit.

    Quand il faut aider les autres, Kyara n’est pas très enthousiaste. Elle le ferait avec plaisir si elle n’était pas certaine de faire tout rater. Par contre, quand on lui demande de l’aider, elle ne peut refuser. Oui, dire « non » est pratiquement impossible chez elle. Elle aime faire plaisir et décevoir ne la fait que se détester un peu plus. Très courageuse, elle ne reculera devant rien pour tenir une promesse. Prête même à se sacrifier elle-même, elle une excellente amie, si l’on met de côté le fait qu’elle n’est pas très sociable. Influençable, Kyara a souvent été manipulée par des personnes dont les intentions n’étaient pas toujours bonnes. Son grand cœur la fait pardonner toujours. Elle a même du mal à en vouloir à quelqu’un pensant que ça devait être une punition qu’elle devait mériter.

    Il y a beaucoup de choses que Kyara aime faire. Mais la plupart se fait seule. Quand elle est chez elle, son frère et sa sœur ne perdent pas une occasion de l'embêter. De ce fait, elle passe beaucoup de temps seule, enfermée dans sa chambre. Dîtes-moi, que pourrait bien faire une jeune fille cloîtrée ainsi entre quatre murs ? Le seul remède qui la souvent aidé à combattre la solitude est bien les livres. Toutes sortes de livres, tant que cela lui occupe l'esprit. Et puis, qui n'a jamais apprécié laisser son regard glisser sur les pages des romans à l'eau de rose ? Ou qui ne s'est jamais amusé à se mettre dans la peau d'un personnage d'un roman d'aventure ? Kyara adore surtout la poésie. Cet univers si merveilleux où littérature et musique s'entrelacent dans une parfaite étreinte. Magnifique. Kyara aime aussi beaucoup la musique. Cela l'aide à s'évader. Tous les soucis qui la tracassent s'envolent dès qu'une seule note retentit. Un doux sourire apparaît alors sur le visage de la jeune fille et un intense sentiment de plénitude l'envahit. Comme si tout allait bien. Dans ces moments-là, tout ce qu'elle souhaite c'est que la musique ne s'arrête jamais. Qu'elle reste ainsi, ses pensées en suspens. Ah, ce qu'elle aime ne penser à rien. Etre tout simplement dépourvue de noires pensées, ne plus avoir à réfléchir aux petits tracas de la vie... Kyara écoute un peu de tout... En particulier le rock. Ah, ce qu'elle adore ce style de musique... Mais ce n'est pas tout ! Elle écoute également de la musique classique. Etrange non ? Le rock et la musique s'oppose en tout point et pourtant, Kyara les aime autant l'un que l'autre.

    Une autre dernière chose que la jeune fille aime faire. Cela est assez étrange en fait et très rare. C'est très simple, elle s'allonge et ferme les yeux. Voilà tout. Non, elle ne dort pas. Elle se relaxe en fait. Une fois que ses paupières sont closes, elle laisse cours à son imagination. L'imagination... Un pouvoir tellement puissant que cela pourrait être dangereux. Enfin, une fois que tous les rouages de son imagination se mettent en route, tout va beaucoup mieux. Elle a l'impression de voler, laissant ses pensées vagabonder à leurs aises, omettant tout ce qui est négatif. C'est des heures durant qu'elle peut rester ainsi, sans bouger, avec pour seule compagnie, sa conscience. Dans ces moments-là, elle s’imagine être comme les autres. Avoir des amis et une famille qui l’aime. Une vie d’adolescente normale en fait ! Malheureusement, le rêve prend toujours fin et le retour à la réalité est brutal.

    Le chocolat. Quelle délicieuse sucrerie. Délicieuse, oui mais trompeuse aussi ! Vive les kilos en trop... Bref, Kyara adore le chocolat. Une véritable vénération. Et cela de toutes les sortes : gâteau, mousse, brownie... Tout ce qui est chocolat est aimé de Kyara ! [Haan ! Ça riime o.O]. Plus sérieusement, c'est en quelques sortes son pêché mignon. On peut tout obtenir d'elle rien qu'en lui fourrant un carreau de chocolat sous le nez... Malheureusement, vu le peu de personne qu’elle laisse la connaître, presque personne ne sait que le chocolat est sa plus grande faiblesse. La seule qui jusqu’à maintenant le savait, est son grand-père. Mort depuis plusieurs années. La vie de Kyara n’a pas été très rose, effectivement. Cela s’est répercuté sur son caractère et a fait d’elle, celle qu’elle est aujourd’hui.


Physique :



    Se rendre invisible est un art. Art acquis à la perfection par Kyara. La jeune fille est de taille moyenne et elle parvient pourtant à se faufiler un peu partout sans être aperçue. Peu de personne font réellement attention à elle en fait. On la voit certes, mais on ne la considère pas. Peut-être est-ce due à sa manie de marcher sans cesse tête baissée. Ou alors d’éviter le regard des gens. Elle a également cette habitude de garder toujours ses cheveux lâchés devant son visage. Parfois elle change. En été, lorsqu’il fait trop chaud, elle les attache en une longue natte mais garde inévitablement les yeux baissés un peu mal à l’aise, ayant ainsi l’impression d’être découverte. Enfin, peu importe les raisons, Kyara est invisible. Mais décrivons-là tout de même car ça en vaut le coup d’œil !

    Pour une fois, juger la miss sur son apparence vous fera découvrir immédiatement quel genre de personne elle est. De longs cheveux blonds, de magnifiques yeux bleus marines, un petit visage rond, angélique. Oui, on pourrait définir la jeune fille d’ange. Il se trouve que son physique colle parfaitement à son caractère. Cela vous évitera donc les mauvaises surprises ! Il y a aussi son éternelle manie de se mordre la lèvre lorsqu’elle est gênée et de rosir lorsqu’on pose ses yeux sur elle. Elle sourit et rit très rarement, ne voulant pas attirer l’attention. Kyara marche aussi très rapidement, habituée à fuir éternellement le monde.

    La jeune fille aime l’exubérance mais pas sur elle. Non, elle préfère observer la beauté et la diversité chez les autres. Ainsi, après les cours, elle s’habille toujours de façon sobre. Portant des couleurs sombres, ternes, elle pense ainsi pouvoir facilement éviter d’être remarquée. On peut dire que c’est du gâchis car Kyara a une taille plutôt fine et de belles formes mais elle n’est pas du genre à s’afficher. Ainsi, elle portera toujours des pulls bien trop grands pour elle et des jeans simples mais confortables… Elle ne se maquis jamais, pas parce qu’elle préfère le naturel mais parce qu’il faudrait se regarder dans le miroir, et ça, c’est absolument hors de question !


Dernière édition par Kyara Laurenz le Lun 31 Aoû - 14:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 1:42

Histoire :



Il était une fois... Kyara.


.Cadeau Imprévu.

    Avant de vous parler de Kyara Laurenz, j'aimerais tout d'abord vous conter l'histoire de son arrivée au monde. Nous remontons donc à la dernière année de sa mère, Lisa. Celle-ci vivait en Italie avec ses parents et entamait sa dernière année dans son école de . Elle avait de très bons résultats, pouvait compter sur ses amis, avait un petit-ami formidable et s'entendait bien avec ses parents. Tout allait pour le mieux. Enfin, jusqu'à ce que Lisa, se rende compte de quelque chose...

    « Oh non, je... C'est impossible ! Je ne peux pas... Je... »

    Lisa se trouvait à l'infirmerie et l'infirmière venait de lui annoncer sa grossesse. Elle qui était venue pour un petit mal de tête, ressortait avec un bébé dans le ventre ! Bon, il y était depuis un moment le bébé, mais elle n'en savait rien... Maintenant qu'elle le savait, Lisa avait peur que cela n'entrave le bonheur qu'elle vivait. Elle ignora donc les questions que lui posait l'infirmière et sortit en courant de l'infirmerie. Il fallait qu'elle réfléchisse. Que pouvait-elle faire ? Si elle le gardait, elle devrait arrêter ses études, affronter le regard de ses parents et il y avait...lui. Bon sang, que dirait-il ? C'était son enfant et il avait lui aussi son mot à dire, mais elle savait très bien comment il réagirait. Il lui demanderait de le garder et ils arrêteraient leurs études tous les deux pour s'occuper de l'enfant. Lisa ne pouvait accepter que l'avenir de Marco soit remis en question uniquement à cause d'elle. C'était décidé, elle avorterait.

    Quelques jours plus tard, Lisa retrouva sa meilleure amie dans sa chambre. Elles discutèrent longuement jusqu'à ce que Lisa, n'en pouvant plus de garder tout cela pour elle, lui avoua tout. Elle lui expliqua son état et ce qu'elle avait l'intention de faire. Eléna, sa meilleure amie, fut surprise. Elle savait qu'elle cachait quelque chose, mais ne s'attendait pas à cela. Elle lui donna son opinion, espérant ainsi faire changer d'avis son amie.


    « Lisa, à ta place, je ne ferais pas ça. Marco a le droit de savoir, c'est son enfant !
    - Tu ne comprends pas. Il abandonnerait ses études !
    - Tu n'en sais rien ! Peut-être qu'il trouvera une autre solution. Et puis, Lisa, c'est ton enfant... Tu ne vas tout de même pas le tu...
    - Arrête,
    la coupa-t-elle, tu ne comprends pas. Marco rêve depuis toujours de devenir Médicomage. Je ne veux pas être celle qui l'empêcherait de réaliser ce rêve.
    - Mais...
    - Il n'y a pas de « mais » Eléna, j'avorterai. La discussion est close. Et je compte sur toi pour ne rien lui dire !
    - Si c'est ce que tu veux... »


    Une semaine plus tard, Marco en avait marre. Quelque chose se passait. Il en était sûr, mais personne ne daignait l'éclairer. Lisa n'était pas dans son état normal. Elle semblait sans cesse préoccupée et ne passait plus autant de temps avec lui. Elle lui manquait et Marco avait de plus en plus peur qu'elle ne voit quelqu'un d'autre. Il avait tenté de lui en parler bien sûr, mais c'était comme parler à un mur. Ce jour-là, il ne l'avait pas vu de la matinée. Elle n'était pas venue en cours. Marco était de plus en plus persuadé que quelque chose n'allait pas. C'est cette certitude qui le poussa à aller voir Eléna afin d'obtenir des explications.

    « Eléna ! la héla Marco
    - Oui ? Que se passe-t-il ? Tu es essoufflé !
    - Je t'ai cherché partout... Il faut qu'on parle.
    - Qu'y a-t-il ?
    - Je pourrais te retourner la question
    , rétorqua-t-il
    - Quoi ? Je ne vois pas de quoi tu parles.
    - Si, tu vois très bien de quoi je parle. Où est Lisa ?
    - Je ne sais pas.
    - Ecoutes, je sais que c'est ta meilleure amie et qu'elle te dit tout. Alors explique-moi ce qu'il se passe ! Elle ne m'aime plus c'est ça ?
    questionna-t-il en la fixant droit dans les yeux
    - Non, ce n'est pas ça. Je lui ai promis de ne rien dire. Désolée... dit-elle en s'en allant
    - Attends ! Dis-moi ce qu'il se passe ! J'ai le droit de savoir !
    - Et bien... »


    Lisa était dans la salle d'attente de l'hôpital. Ça allait bientôt être son tour. Elle se sentait si...seule. Horriblement seule. A présent qu'elle était là, elle regrettait de ne pas en avoir parlé avec Marco. Peut-être y avait-il une autre solution ? Non. Elle secoua la tête. Elle devait s'y faire. Elle avait pris sa décision. Ce n'était pas le moment de revenir en arrière. A ce moment la porte s'ouvrit et...

    « Mademoiselle ? C'est à vous. »

    Lisa soupira. Elle avait espéré que... Non, rien. Elle allait entrer dans cette salle, en finir avec ce fardeau et continuer sa vie normalement comme si rien ne s'était passé. Normalement... Elle avait l'impression qu'elle ne pourrait plus jamais vivre normalement après ce qu'elle allait faire. Elle se leva tout de même et comme un automate suivit l'infirmière qui était venue la chercher. Dans le couloir, elle marchait... Marchait, marchait... Qu'est-ce qu'il était long ce couloir ! C'était peut-être parce qu'elle n'avait aucunement envie d'atteindre le bout de celui-ci qu'il lui paraissait si long... Alors qu'elle atteignait enfin la porte, une main se posa sur son bras. Lisa se retourna et c'est avec soulagement qu'elle reconnut Marco.

    « Je t'interdis de faire ça. »


.Successions de malheurs.

    Le seize février 1982, à Naples, naquit Kyara Laurenz. Fille de Lisa et Marco Laurenz. Les deux s'étaient mariés quelques temps seulement avant la naissance de leur fille. Contrairement à ce que croyait Lisa, tout s'était bien passé. Elle et Marco avaient pu continuer leurs études normalement. Ses parents avaient bien pris la nouvelle et avait même organisé le mariage. Tout était parfait. Le seul point noir. Le jour même de la naissance de Kyara, mourut Laura Laurenz, sa grand-mère, la mère de Marco. Celui-ci prit très mal la nouvelle. Ce jour-là, il dit et fit des choses qu'il regretta toute sa vie...

    « Quoi ? Elle est...Non ! Ce n'est pas possible ! Kyara vient de naître et...
    -Si, c'est vrai. Toutes mes condoléances Monsieur Laurenz
    , lui dit le médicomage avant de sortir de la chambre. »

    Marco se retourna et rencontra le regard désolé de celle qui était maintenant sa femme. Ils se trouvaient à l'hôpital, dans la chambre de celle-ci. Kyara dormait tranquillement dans les bras de sa mère, ne se doutant pas le moins du monde du malheur qui venait de s'abattre sur sa famille. Le regard de Marco tomba sur sa fille et une bouffée de rage monta subitement en lui. Tout était de sa faute. Cette enfant portait malheur ! Il y avait quelques mois de cela, elle avait faillit faire faire une énorme bêtise à Lisa et aujourd'hui, sa mère mourrait.

    « C'est à cause d'elle ! cracha-t-il
    - Quoi ? Marco, qu'est-ce que tu racontes ?
    - Ma mère est morte à cause de cette enfant ! Tu m'entends ! C'EST TA FAUTE KYARA !
    hurla-t-il, perdant totalement le contrôle de lui-même
    - Arrêtes ! Je t'interdis de dire ça ! Kyara n'a rien à voir avec ce qui est arrivé ! s'exclama-t-elle en reposant la petite dans son petit lit »

    Avec hargne, Marco leva sa baguette et la pointa sur le lit dans lequel Kyara, alertée par les cris de son père, s'était réveillée. Les cris d'un bébé vinrent s'ajouter à ceux de deux adultes en pleine dispute. Une lueur bleue, un hurlement et le silence. Des infirmières arrivèrent en courant pour voir ce qu'il s'était passé. Le lit de Kyara avait volé et la petite s'était retrouvée assommée contre le sol. Lisa s'approcha de sa fille, la prit dans ses bras et hurla. Hurla tout le désespoir qu'elle ressentait à cet instant. Les infirmières prirent vite le contrôle de la situation et reprirent Kyara des bras de sa mère.

    Quelques jours plus tard, Lisa alla voir sa fille. Celle-ci était à l'hôpital et ne pouvait être placée sous la responsabilité de ses parents tant que la direction ne saurait pas ce qui s'était passé dans la chambre de la mère. Lisa n'adressait plus la parole à Marco. Celui-ci avait pourtant tout fait pour se faire pardonner. Il s'en voulait et sa fille lui manquait. Il était certain d'avoir tout perdu. Sa mère, sa femme et sa fille. Les trois femmes de sa vie s'étaient envolées. Que pouvait-il faire à présent ? Il existait une solution ou plutôt, une échappatoire. Marco avala toutes les potions qu'il avait sous la main sans même faire attention à ce que c'était. Une vive douleur l'assaillit et il s'écroula à terre, espérant en avoir fini avec la vie.

    Son père, chez qui il vivait depuis la dispute avec sa femme, était absent. Il était allé se recueillir sur la tombe de sa femme et avait donc laissé Marco seul. Lisa, une fois rentrée chez elle, avait ressentit un manque. Ce qu'elle vivait était horrible. Chaque jour, elle partait voir sa fille à l'hôpital dont l'état s'améliorait peu à peu. Chaque jour, elle supportait l'absence de son mari. Il lui manquait tellement, mais elle ne pouvait lui pardonner ce qu'il avait fait à leur fille. Pourtant, elle s'y rendit tout de même. Elle alla chez son beau-père. Ce n'est qu'une fois devant la porte qu'elle se demanda ce qu'elle faisait là. Marco avait faillit tuer son enfant. La chair de sa chair. La chose à laquelle elle tenait le plus au monde. Il ne méritait pas de seconde chance.

    Alors qu'elle allait partir, un bruit sourd retentit à l'intérieur de la maison. Lisa ne perdit pas une minute et entra à l'intérieur, espérant que rien de grave ne s'était passé. Elle ressentit une sorte de coup de poing dans l'estomac en voyant Marco sur le sol de la cuisine, agité de violentes convulsions. Elle réagit immédiatement. Lisa l'attrapa et transplana à l'hôpital. Marco ne cessait de lui lancer des coups d'œil interrogateurs, se sentant trop mal pour parler. Très vite, on prit Marco en charge et Lisa se retrouva ainsi, assise dans le couloir de l'hôpital avec son mari et sa fille dans un état entre la vie et la mort.



.Haine, Indifférence et Amour.

    « Au secours !! »

    Cela faisait une demi-heure que Kyara appelait ainsi, en vain. Aucune réponse ne venait. Elle avait huit ans à présent et venait encore une fois de se faire piéger par son frère et sa sœur. Ceux-ci se nommaient Mario et Cynthia, ayant respectivement six et quatre ans. Ils étaient petits et arrivaient déjà à mener à bien leurs plans. La plupart du temps, ceux-ci consistaient à enfermer leur sœur quelque part. C'est ainsi que Kyara se retrouva enfermée dans le grenier pour la troisième fois ce mois-ci. Ça avait toujours été comme cela. Son frère et sa sœur nourrissaient une véritable haine envers leur sœur et ne se privaient pas de le montrer.

    FLASH BACK

    Kyara en avait marre. Mario et Cynthia ne cessaient de l'embêtaient et ses parents ne réagissaient même pas ! Elle demanda à son frère, les yeux remplis de colère et d'incompréhension.


    « Mais j'ai rien fait ! Pourquoi vous êtes méchants avec moi ? »

    Mario avait éclaté de rire avant de répondre que leur grand-mère leur avait expliqué qu'elle portait malheur. Kyara n'avait pas compris pourquoi elle avait dit ça et avait posé la question à sa mère qui lui dit de demander à son père. Celui-ci le renvoya chez sa mère. Kyara n'était pas une balle de ping pong ! Elle s'enferma donc d'elle-même dans sa chambre et refusa d'en sortir pendant plusieurs jours. Cette attitude n'inquiéta pas ses parents qui se contentaient habituellement de supporter sa présence. La petite aurait pu mourir ainsi, refusant de sortir de sa chambre. Heureusement pour elle, une visite de son grand-père changea son funeste destin [XD]. Celui-ci était la seule personne de la famille qui lui accordait de l'importance et Kyara se disait même parfois qu'il était le seul à l'aimer...

    Alors que la petite était enfermée dans sa chambre, il était venu la voir et lui avait demandé la cause de ses soucis. Kyara avait d'abord refusé de parler. Mais son grand-père était habitué à ce genre d'attitude avec elle et savait comment s'y prendre pour obtenir ce qu'il voulait. C'est donc avec un petit sourire qu'il sortit une tablette de chocolat de sa poche. Les yeux de Kyara s'illuminèrent et elle en demanda en fixant son grand-père avec espoir.


    « Je te propose un marché. Je te donne ce chocolat et toi, tu me racontes ce qu'il s'est passé. D'accord ?
    - Oui, oui !! »


    Le grand-père de Kyara sourit. On pouvait tout obtenir de la petite avec du chocolat... Il était malheureusement le seul à le savoir puisqu'il était le seul à se préoccuper d'elle. Enfin, Kyara lui raconta ce que son frère lui avait dit et comment ses parents l'avaient ignorés. Le grand-père de Kyara lui expliqua ce qu'il s'était passé lors de sa naissance afin qu'elle comprenne que pour certaines personnes elle était un aimant à problèmes. A la suite de cette révélation, les yeux de la petite se remplir de larmes et elle baissa la tête.

    « Mais, ce n'est pas ma faute si Mamie est partie et si Papa a voulu aller avec elle.
    - Bien sûr que non, ce n'est pas ta faute !
    la rassura son grand-père en la prenant dans ses bras
    - Alors pourquoi est-ce que tout le monde me déteste ? demanda-t-elle en larmes
    - C'est faux, moi je ne te déteste pas, lui fit-il remarquer avec un sourire en coin »

    Kyara sourit. Oui, il avait raison. Lui, il l'aimait. Elle avait donc de l'importance pour quelqu'un... Ce jour-là, elle sortit de sa chambre avec un grand sourire après avoir entendu une phrase assez énigmatique de son grand-père. Elle ne l'avait pas vraiment compris, mais elle lui avait tout de même donné de l'espoir.


    « Une lueur brillera toujours si l'on prend le temps de bien observer. »

    FLASH BACK


    Après avoir crié pendant des heures, Kyara s'endormit. Elle fut réveillée par le grincement d'une porte. La première chose qu'elle vit fut une forte lueur qui éclaira le grenier et éblouit la petite. Une fois que ses yeux furent habituer à la lumière, elle reconnu sa petite sœur, sur le pas de la porte. Kyara se demanda pourquoi elle était venue l'aider alors qu'hier seulement elle aidait son frère à l'enfermer. Une réponse arriva très vite.


    « Grand-Père a dit qu'on part pas au lac sans toi, alors viens. »

    Cynthia disparut bien vite et Kyara se leva et sortit du grenier, le sourire aux lèvres. Son grand-père avait raison. Il y avait toujours une lueur.


Dernière édition par Kyara Laurenz le Lun 31 Aoû - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 1:43

.A la recherche d'une lueur.

    C'était un après-midi ensoleillé et toute la famille Laurenz se trouvait dans le jardin. Enfin, tous sauf deux personnes. Le grand-père de Kyara qui était à l'hôpital depuis un moment suite à une grave maladie et Kyara qui s'était à nouveau isolée. Dans sa chambre, une musique assez rythmée retentissait. Du rock. La petite fille aimait bien ce style de musique. Cela définissait assez bien ce qu'elle ressentait en ce moment. Et puis les paroles étaient profondes. Kyara aimait cette note de poésie dans la musique. Cela l'apaisait. Elle était allongée sur son lit et laissait ses pensées vagabondaient à leur aise. Cette fois par contre, ce n'était que noires pensées qui traversaient l'esprit de cette enfant.

    En effet, Kyara pensait à son grand-père. Le pauvre était malade et était en ce moment-même à l'hôpital. Les adultes ne lui avaient pas donné de détails, mais elle savait que c'était grave, car elle avait vu son père pleurer et sa mère dire qu'il partirait en paix pour rejoindre sa grand-mère. Kyara n'avait pas compris tout de suite le sens de ses paroles et ce n'est qu'un bon moment après qu'elle réalisa qu'elle était en train de perdre la seule personne à qui elle tenait vraiment. La seule qui l'avait aimé et avait appris à la connaître. A cette pensée, les larmes coulèrent sur le visage enfantin de Kyara. Un tel fardeau était trop lourd pour une enfant de onze ans. Pourtant, la petite était déjà très mûre pour son âge et comprenait des choses que d'autres enfants n'auraient pas compris.

    Tout à coup, alors que le disque s'arrêtait, quelqu'un appela. Kyara se leva d'un bond et descendit en vitesse les escaliers pour aller voir qui c'était. Sa famille étant dehors, elle était la seule à avoir entendu l'appel de la personne se trouvant dans la cheminée. Elle arriva enfin devant celle-ci et fut surprise d'y voir...


    « Docteur Romello ?
    - Bonjour mademoiselle, est-ce que tes parents sont là ?
    - Quelque chose est arrivée à grand-père ?
    - S'il-te-plaît, j'aimerais parler à ton père ou ta mère.
    - Qu'est-ce qui s'est passé ?!
    cria-t-elle presque
    - Kyara ? Qu'est-ce qui se passe ? demanda son père, alerté par les cris de sa fille
    - Je...C'est le docteur Romello, balbutia-t-elle la voix tremblante »

    Quelques jours plus tard, Kyara se trouvait dans sa chambre. Elle s'habillait. Ouvrant l'armoire, elle prit tous les vêtements noirs qu'elle avait. Elle voulait se faire belle pour son grand-père. Elle s'habilla donc et noua ses cheveux en une longue natte. La petite s'observa dans le miroir et une unique larme roula le long de sa joue. Sa mère l'appela, l'arrachant à sa contemplation. Kyara descendit rapidement, de peur d'être oubliée. Sa mère l'attrapa par le bras et transplana sans même la regarder. A croire que ce malheur était encore sa faute...

    L'enterrement ne dura pas longtemps. Son père ne voulait pas s'attarder sur la tombe du grand-père de Kyara. Celle-ci le trouva très beau dans son costume. Elle avait pensé avec un petit sourire qu'il se rendrait au paradis très bien habillé et que Dieu le traitera en véritable roi. C'était son roi. Mais il était parti à présent et elle se retrouvait seule, face au monde cruel qui l'entourait. Il lui avait dit qu'un jour où l'autre il s'en irait et que ce jour-là Kyara devrait se débrouiller seule. Il lui avait aussi dit de ne jamais oublier que ce ne serait pas sa faute, qu'importe ce que les adultes lui diraient. C'est pour cela que la petite n'avait pas pleuré lorsque son frère lui avait dit que c'était sa faute. Parce qu'elle savait que c'était faux. La seule chose qui faisait naître les larmes chez la petite était qu'elle avait perdu sa lueur...

    Trois mois plus tard, ils partaient. Oui, tous. Ils quittaient l'Italie pour se rendre en Angleterre. Kyara n'avait pas compris pourquoi ils devaient partir. Son père avait parlé de son travail et de St Langouste ou Nangouste... Quelque chose comme ça... Il allait y travailler d'après ce qu'elle avait compris. Enfin, cela ne la dérangeait pas trop de changer de pays. Elle connaissait la langue de toute façon puisqu'elle l'avait appris avec son grand-père. Et puis, rien ne la retenait en Italie. En plus, elle allait entrer dans la plus grande école de sorcellerie du monde ! Poudlard. Ce serait peut-être là qu'elle trouvera sa nouvelle lueur...


RP


    L’hiver était là. Aucun doute là-dessus. Le froid était mordant et une épaisse couche de neige recouvrait le majestueux château qui se dressait devant Kyara. Le parc était vide. Rien de plus normal. Il était environ 23h00. La nuit était tombée depuis quelques heures déjà et toutes les personnes sensées étaient rentrées. Elles n’étaient même pas sorties d’ailleurs. Après tout, qu’y avait-t-il de si intéressant à faire à l’extérieur avec ce temps glacial ? Rien, me direz-vous. Pourtant, une jeune fille se trouvait là. Etait-elle inconsciente ? Oui, peut-être. Assise en tailleur dans la neige, le nez rougis par le froid, elle relisait encore et encore la lettre qu’elle venait tout juste de recevoir. Les larmes qui avaient coulés le long de ses joues un peu plus tôt, avaient laissés des traces sur son visage pâle. La lettre ne devait pas apporter de bonnes nouvelles…

    Ce jour-là, Kyara s’était levée de bonne humeur. Ce qui était assez fréquent depuis son retour à Poudlard. C’était son endroit. Sa maison. Le seul lieu où elle se sentait libre. Le seul lieu où les regards accusateurs ne fusaient pas dans sa direction. Quoi que, il lui arrivait parfois de sentir des regards la toiser. Elle se rassurait bien vite et tentait d’oublier ses hallucinations. Car oui, ça n’était que des hallucinations. Une sorte de léger traumatisme infantile… Depuis sa naissance, tous les évènements tragiques qui se produisaient autour d’elle semblaient être de sa faute. C’était en tout cas, ce qu’on lui avait mit dans la tête durant toute son enfance.

    Bref. La journée s’était passée normalement sans aucun incident notoire. Enfin, si l’on omettait le fait qu’elle soit tombée dans les escaliers juste avant le déjeuner. Un croche-patte sans aucun doute. Mais qui l’avait fait ? Kyara n’avait pas vraiment d’ennemis à Poudlard, évitant les personnes qui pouvaient lui causer des ennuis. Elle ne comprenait pas pourquoi on s’en prenait à elle. Après tout, elle n’avait rien fait à personne. A moins que… Non, elle n’avait pas pu porter malheur une fois de plus puisqu’elle passait la plupart de son temps seule. Mais alors qui lui avait fait ça ? La jeune Gryffondor pouvait se poser la question encore longtemps. Car personne ne lui avait fait se croche-patte. Non, personne. Ce n’était là que son imagination. Sa phobie d’être la cause du malheur des autres. Sa peur insensée d’être haïe pour quelques crimes qu’elle aurait commis.

    Le soir était finalement arrivé. Kyara, comme à son habitude, avait dîné seule. Puis était sortie, seule, afin de prendre l’air. Certains la prenaient en pitié, pensant qu’elle souffrait. Mais ils se trompaient lourdement. La jeune fille était plus qu’heureuse. Euphorique même. Loin de chez elle, elle était libre d’agir comme bon lui semblait. Loin de sa famille, il lui semblait que le poids qui pesait sur ses épaules s’allégeait. Elle avait choisit la solitude. Evitant les autres personnes, elle ne risquait pas de leur faire du mal. Involontairement bien sûr car Kyara avait un cœur d’or et ne souhaitait que le bien. Et puis, la solitude ne la dérangeait pas trop. Une fois seule, elle laissait ses pensées erraient librement. A chaque fois, une seule personne la hantait. Son grand-père. Un homme merveilleux qui avait tenté de lui faire comprendre que ce n’était pas sa faute. Qu’elle ne devait porter tous les malheurs du monde sur son dos uniquement parce que ses parents, son frère, sa sœur et même, sa grand-mère lui disaient qu’elle était coupable. Mais coupable de quoi ? De tout. Tous les malheurs, toutes les erreurs, toutes les bêtises, tous les oublis, tous les méfaits étaient de sa faute.

    Alors qu’elle était là, à errer dans le parc, le nez levé vers le ciel, un minuscule point noir attira son attention. Fronçant les sourcils et penchant la tête sur le côté, elle le suivit des yeux. Grossissant à vue d’œil, il fut bientôt suffisamment près pour que Kyara le reconnaisse. Un hibou. Mais pas n’importe lequel. C’était celui de sa famille. Elle allait enfin avoir des nouvelles. Elle n’en n’avait pas reçu depuis… Elle n’en n’avait pas reçu de toute cette année en fait. La jeune fille avait passé les dernières vacances à Poudlard. Cela ne l’avait pas dérangé, loin de là. Même si elle souffrait quand même d’être ainsi oubliée, délaissée par sa famille. Maintenant qu’elle recevait des nouvelles, elle était heureuse. Etonnamment heureuse même. Car même si sa famille ne l’aimait pas, elle les aimait. Enormément même.


    "Kyara,

    Tu ne rentres pas à la maison pour Noël. Grand-mère est malade et nous voulons éviter tous risques. Inutile de prendre le train quand même comme il y a deux ans, nous te renverrons à Poudlard.

    Ton père."


    Après cette lecture, les larmes avaient inondés les joues de Kyara et elle s’était assise dans la neige. Elle passerait Noël seule et ne verrait sa famille que l’année d’après. Oh et puis, c’était peut-être mieux ainsi. Sa grand-mère vivrait plus longtemps et le sapin ne prendrait pas feu. Kyara ne savait pas combien de temps elle était restée là. Elle n’avait même pas l’intention de bouger. A cet instant, son grand-père lui manquait plus que jamais. Levant les yeux vers le ciel, elle murmura dans un souffle.

    « Grand-père… »





Vous :

Prénom en HJ : Imène =D
Âge en HJ : 15 ans presque 16 nananèreeuuh xD Non non pas cinq, j’vous jure !!
Comment trouvez-vous le design ? Magnifique ♥️
Comment avez-vous connu le forum ? Sur Wingardium Leviosa ^^
Code ? Bon by Ginny
Ah heu désolée pour le triple post xD Ca m’a mit ça : " Votre message dépasse la longueur autorisée "… C’est grave ? x’D


Dernière édition par Kyara Laurenz le Lun 31 Aoû - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Ginny Weasley
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 20/08/2009
Age : 24
Localisation : oO Parce que tu me cherches ? ! oO

Feuille de personnage
Amis proche: Constance, 'Mione & 'Ryry
Ennemis: Malfoy, Johnson et etc.
Baguette: 27 cm, bois de pommier avec un crin de licorne

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 4:45

Angiiiie ^^ benn Imène xD ! Bienvenue sur le fow', très belle fiche de présentation et sa dérange pas pour le triple post Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 5:54

Décidément, Angie me colle à la peau >.<

* boude *

Haem, merci but who are you ?

Embarassed

Edit --> Après quelques recherches, Emy !! ♥️ Ma tite Astéroïde xD Roh j'suis fatiguée moi, désolée x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Voldemort
Le Seigneur des Ténèbres
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Dans mon repere en compagnie de Nagini

Feuille de personnage
Amis proche: Aucun
Ennemis: Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Baguette: 35 cm , Bois d’if , Plume de Phénix

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 8:31

Bienvenue ! QUEL FICHE (L'

Pfoua ta fiche est looongue x) Je t'avoue que je l'ai pas encore lu je le ferait toute a l'heure , parce que la faut que j'aille dodo && oui j'ai pas encore dodo de la nuit moi xD
Cool ma vie Nan ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 8:37

Merci Voldychou ! =D

Heu je sais, désolée mais quand je commence à écrire, j'ai du mal à m'arrêter mdrrr

Ouaip, marrant les nuits blanches ! J'en suis une adepte moi aussi ces temps-ci. Mais c'est pas super quand on pense à la rentrée qui se la ramène >.<

Ben, bonne nuit xD Moi j'dormirais plus tard ^^

Quoi ? Comment ça je flood déjà ?? Ok, j'me tais xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana Johnson
Serpentard
Serpentard
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 24

Feuille de personnage
Amis proche: On va dire, certains membres de ma nombreuse famille, Drago Malfoy, et Astoria Greengrass
Ennemis: La liste est longue: Hermione Granger, Ginny Weasley, Harry Potter, Constance S. Preston, Laura Madley....
Baguette: bois de chêne, 21 cm ,contient un cheveu de Vélane

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 9:59

Bienvenue parmi nous Kyara.

J'ai pris le temps de lire ta fiche, et je dois avouer qu'elle est magnifique. Tu as un très très bon style d'écriture. Et j'adore le caractère de ton personnage (tout le contraire du mien ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 10:15

Merci beaucoup ! Haaan, arrête vais rougir ! Embarassed Bon ben voilà c'est fait xD

En tout cas merci vraiment, ça fait super plaisir =D

Peut-être que nos personnages se croiseront ? Et puisqu'ils sont opposés on les fera se détester ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
PNJ
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 11:03

Mmmh, serdaigle aurait pu te convenir, mais après réflexion, pour toi ce sera

Poufsouffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 11:06

Merci Choixpeau cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Hermione J. Granger
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 27
Localisation : Quelque part où tu ne me rejoindra pas...

Feuille de personnage
Amis proche: Harry Potter & Ronald Weasley
Ennemis: Drago & son groupe
Baguette: Bois de vigne et ventricule de dragon

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 12:12

Bienvenue ici Kyara & désolée pour le retard x) Super fiche ! [Bien que je ne l'ai pas lu pour l'instant je récupère].
Amuse toi bien sur le fow' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 12:19

Mercii =D

Du retard ? Meuuuuuh naaaah ! C'est parfaitement dans les temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellatrix Lestrange
Mangemort
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 26
Localisation : Oh si tu savais ...

Feuille de personnage
Amis proche: Ca se mange ??
Ennemis: A peu près tout le monde
Baguette: 12¾; coeur de dragon; bois de noix

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 20:16

BIENVENUE PARMI NOUS !! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyara Laurenz
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   Lun 31 Aoû - 20:21

Merci Bella ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Kyara Laurenz arrive ! - Qui ? - Non, personne >.< »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chère amie [Solo/libre une personne]
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» J'ai peur...il n'y a personne?
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expelliarmus :: Au commencement... :: La salle de la répartition :: Etudiant(e)s :: Validé(e)s-
Sauter vers: