Expelliarmus
Vous entrez dans un monde impensable, un jeu à échelle planétaire...

Et si Voldemort n'était pas à la tête de la révolution en cours ? Et si quelqu'un, l'Inconnu, le manipulait aisément pour parvenir à ses fins ? Pour les élèves de Poudlard, la rentrée sera synonyme de changement... Entrez maintenant dans cette aventure palpitante, mais dangereuse… Qui sait si ce ne sera pas VOUS qui changerez l’histoire de l’Angleterre ?

Si vous souhaitez nous rejoindre dans cette aventure, n'hésitez pas à vous inscrire et à prendre connaissance des postes vacants, certains d'entre eux pourraient vous intéresser et jouer un rôle important Wink Bref, sur ce, bonne visite !

By Mione

Expelliarmus

Une école de magie pas comme les autres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réveil d'un démon...[Laura]

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin McArthur
Serpentard
Serpentard
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Réveil d'un démon...[Laura]   Ven 11 Sep - 23:04



  • (Jerk)Chou Nan Ren - Huang YiDa


    6 heures de l'après midi. Pourquoi se levait si tard?De Poudlard,il n'y avait qu'un lieu où l'on pouvait contempler le magnifique couché de soleil,ou sentir les dernières brises de vents de la journée,ce lieu était la tour d'astronomie. C'était pas le genre de motifs qui pousseraient Valentin à se levait tard,la seule raison pour laquelle il était le seul à être debout à cette heure si tard,,était sa dépendance.Les autres devaient être en train de manger ou de suivre leurs derniers cours.C'était impératif pour lui,il connaissait les conséquences s'il ne prenait pas ces stupéfiants. Il quitta son lit dans sa tenue habituelle,jean noir,chemise blanche chiffonnée,cravate mal mise,manches repliées,un style plutôt étrange,en 7 ans d'études,il n'avait jamais mit sa robe. Lorsqu'il posa le premier pied au sol,il sortit de sa malle un sac plastique avec de la poudre blanche et partit dans la salle commune de Serpentard. Valentin vérifia qu'il n'y avait aucune présence. Quand il fut certains,il se posa sur le fauteuil,et vida le sac plastique. Valentin était en sueur,il avait le traque,il se demanderait ce qu'il risquerait d'arriver si on le surprenait. Le 7 ème année sortit de sa poche,une carte de l'école et la roula. Valentin s'accouda sur la table et commença à inspirer la poudre par le nez grâce à la carte. Lorsqu'il eut finit de prendre sa drogue,il s'essuya le bout du nez,pour enlever le reste de poudre et nettoya la table,puis repartit dans son lit,attendant l'heure de son dernier cours...

    Valentin ne s'était pas réellement endormi,il était juste sur son lit,regardant sa montre qui défilait,minutes après minutes,l'ennuie montait. Mais il était en extase grâce à sa drogue. Lorsque l'heure fatidique sonna,il prit un livre de Défense contre les Forces du Mal qui était posé sur sa table. Il rangea son paquet de cigarettes et un briquet,en réalité,il le mit dans la poche de sa chemise. Valentin mit ses cheveux en pétards car il ne voulait pas se faire une coupe. Il quitta les dortoirs et monta les longs escaliers qui séparaient la salle commune de Serpentard et le Hall du Château de Poudlard. En arrivant dans le Hall,il y avait énormément de foules,mais cela ne l'étonnait pas. C'était tous les ans la même chose,des nouveaux qui s'égaraient ou se perdaient dans ses couloirs qui se ressemblaient tous.

    Après avoir monter,maintes et maintes escaliers,il arriva enfin devant la porte de la Salle de Défense contre les Forces du Mal. Il poussa la porte violemment et à sa grande surprise,la salle était vide. Pourquoi n'y avait-il personne? Valentin regarda sa montre et fit étonné. 21 heures. Comment se faisait-il qu'il était si tard? Plus tôt,il était affiché 18 heures et là en espace de quelques minutes pour Valentin,s'était écoulé plusieurs heures. Le 7 ème année quitta la salle et après avoir posé le premier pied en dehors de la salle,il entendit un bruit raisonnant dans sa tête,comme une sorte de cloche qui retentissait mais en plus aigu et en plus fort. Il savait ce que c'était. Il était sans doute en manque,il a dû s'endormir lorsqu'il s'était allongé sur le lit. Valentin commençait à suer comme d'habitude lorsqu'il n'avait pas consommer. Il tremblait aussi. Il essaya de marcher et de descendre ces escaliers tout en gardant son équilibre mais c'était un grand effort.

    Valentin commençait légèrement à trottiner,il ne pouvait pas prendre le risque de fumer à l'intérieur,on risquerait de le dénoncer. Plusieurs élèves dans le couloirs le regardaient d'un air intrigué. Mais le Serpentard s'en fichait complètement. Il traversa divers couloirs et finit par apercevoir les grandes portes qui menaient au parc de Poudlard. Quand il les eut franchi,il sortit son paquet ainsi que son briquet et fuma sa cigarette. Il sentit le poids qui le pesait disparaître à chaque bouffée. Il déboutonna tous les boutons de sa chemise et s'allongea dans l'herbe profitant des étoiles de la nuit. Un moment de tranquillité,enfin. Mais ça ne dura pas éternellement. Dans l'ombre dans la nuit,il entendu un léger bruit. Il se retourna baguette dans une main et cigarette dans l'autre et fixa l'arrivant. Valentin lui lança un regard noir qui avait l'habitude de faire tomber toutes filles qui le croisaient. A cause de la noirceur de la nuit,il ne pouvait qu'apercevoir les yeux de celle ou celui qui venait.

    -Qui que vous soyez,vous devriez retourner dans l'Ecole,un démon rôde en ce lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Madley
Poufsouffle & Admin
Poufsouffle & Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 27
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ?

Feuille de personnage
Amis proche: Ginny Weasley
Ennemis: Dana Jonhson, Drago Malefoy
Baguette:

MessageSujet: Re: Réveil d'un démon...[Laura]   Sam 12 Sep - 2:02

    6 heures de l’après-midi. Pourquoi le cours de Potions finissait aussi tard ? Laura Madley, jeune fille futile de son état, fut la première à sortir de la salle morbide en cette fin d’après-midi. Pour une fois, elle n’avait guère envie de papoter avec ses amies ou de se mettre à la poursuite d’un quelconque homme. Non, en fait, pour dire la vérité elle avait filé tellement vite qu’elle en avait oublié ses amies. Vu l’immensité de Poudlard, elle ne les retrouverait pas à moins d’un énorme coup de chance. Et Laura, même si elle croyait beaucoup en sa belle étoile, restait néanmoins une grosse flemmarde. Et puis, elle pouvait très bien rester seule non ? Elle n’était pas désespérée au point de devoir se déplacer avec une horde de ce qu’elle croyait être ses groupies 24/24h ? Bon, d’accord, elle était généralement comme ça, mais cela ne pouvait que faire du bien à notre petite tête de linotte d’aller voir du pays. Après avoir hardiment réfléchi, la Poufsouffle poussa la grande porte et se reçut une bourrasque en pleine poire. On avait beau être qu’en Septembre le temps s’était sérieusement rafraichi. Selon Laura la frileuse. Qu’importe, elle décida de faire preuve de bravoure et commença une longue marche silencieuse. Au bout d’une heure elle se dit que, elle qui voulait voir du pays, elle était servie. Elle avait vu un bonhomme avec un pantalon à carreau – c’est pour éviter ce genre de psychopathes qu’on impose un uniforme non ?-, une fille aux cheveux roses fluo et un couple d’intellos particulièrement repoussant en train de se baver dessus sous un peuplier. C’était absolument répugnant et elle se hâta de passer son chemin. Des fois qu’ils déteignent sur elle.

    Elle n’en pouvait plus de marcher. Quelques minutes plus tard, la jolie blonde avait étendu son écharpe sur le sol et poser ses fesses dessus. Ca ferait l’affaire, elle n’allait quand même pas remonter prendre une couverture. Et puis tant que personne ne la voyait, cela lui allait totalement. La jeune fille avait expressément choisi un arbre isolé des autres où on ne pouvait la remarquer en restant sur le chemin. Bon quiconque en ferait le tour trouverait bien vite notre Poufsouffle piquant un somme. Car oui, les cours c’est épuisant n’est-ce pas ? Et la jeune sorcière était tellement fatiguée qu’elle ne se réveilla que la nuit tombée. Venant de faire un cauchemar particulièrement épuisant comprenant Dana Johnson, sa pire ennemie, et un Véracrasse, la jeune fille eut tout d’abord du mal à déterminer l’endroit où elle se trouvait. L’obscurité l’empêchait d’aligner ses pensées. Elle se rappela tout d’un coup sa longue promenade dans le parc et cette envie soudaine de dormir.


    *brrr*

    En tout cas, il faisait bien plus frais que précédemment et cette fois ce n’était pas une exagération de la Poufsouffle. La jeune fille se releva, s’étirant tel un félin, et repassa son écharpe là où elle se trouvait auparavant : autour de son cou, au dessus de sa chemise à présent toute froissée. Si elle arrivait comme ça dans la salle commune, vu sa réputation, tout le monde aurait cru qu’elle venait d’aller vagabonder dans les hautes herbes avec une quelconque personne de sexe masculin. La jeune fille haussa les épaules, qu’en avait-elle à faire de ses rumeurs ? Ce ne serait ni les premières, ni les dernières. Laura contourna le saule pleureur où elle était tapie avec la bonne intention d’aller réellement se coucher, dans un véritable et confortable lit. Seulement, ses yeux bleus perçants capturèrent par hasard la forme d’un corps allongé au sol à quelques mètres seulement d’elle. De là où elle était elle n’aurait pu dire si ce corps était actuellement en vie ou bien … En tout cas, quelqu’un était couché là. Piquée par la curiosité, la jaune et noire se rapprocha. Sa première impression était bonne : c’était un être humain. Et si l’on en jugeait la fumée qui sortait de sa bouche, il était bel et bien vivant. Laura n’avait beau ne pas être moldue, elle connaissait les cigarettes. Comme tout le monde à Poudlard. Elle avait eut une période rebelle, comme tout adolescent, et comme chacun elle avait essayé. Ce jour-ci, elle avait faillit s’étouffer. L’unique expérience lui suffit, elle n’y toucha plus jamais. Par contre, si elle se rappelait bien, fumer à Poudlard était formellement interdit. Sûrement un rebelle. Un autre jour, et si il avait fait plus jour, elle serait allé lui parler sans hésiter. Les rebelles, elle aimait. Mais là, il était tard, et elle était fatiguée malgré sa longue sieste. En voulant revenir sur ses pas, la jeune fille s’aperçut qu’elle n’avait pas été discrète, l’autre l’avait entendu. Et maintenant il arrivait, baguette et cigarette en main.

    - Qui que vous soyez,vous devriez retourner dans l'Ecole,un démon rôde en ce lieu...

    Gné ? Un démon ? Elle n’en voyait pas. C’est ainsi que Laura, dans une naïveté tout à fait honnête lui répondit :

    - Un démon ? Quel démon ? Où ?

    Un sourcil froncé, la jeune fille s’avança. Elle ne connaissait pas son interlocuteur et voulait le voir de plus près. Il avait quelque chose d’effrayant en lui mais elle ne parvenait pas à trouver quoi. Et puis il n’avait pas de chemise. Un étudiant sans chemise, elle aurait aimé en trouver plus souvent en se baladant à Poudlard. Désappointée, elle se demanda pourquoi cela tombait à pareil moment. Le garçon en face d’elle n’avait pas l’air normal. Rien que la phrase qu’il lui avait adressée n’ était pas normale. Il y avait quelque chose qui clochait chez lui. Elle demanda donc tout naturellement :

    - Tout va bien ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réveil d'un démon...[Laura]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» la fiche de Méline Laura
» Angela Laura Trinity [Pouffy]
» Honor's Veil : les phoenix !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expelliarmus :: L'enceinte de Poudlard :: L'enceinte de Poudlard :: Le Parc-
Sauter vers: